QUI SOMMES-NOUS ? |  CONTACT |  EN
Tribune de Michel Diaz - 5 déc. 2016
La formation à l’heure du projet
La culture projet n’est pas si répandue dans la formation, alors qu’elle s’est étendue à des domaines toujours plus larges dans et hors l’entreprise. Les responsables formation ont à présent de nombreuses occasions de la mettre en oeuvre. Et de se faire les dents, pour commencer, sur le projet de plateforme LMS.

Les responsables formation sont souvent consultés par les métiers et les managers pour monter des formations à la gestion de projet. C’est que l’entreprise fonctionne de plus en plus en mode projet, pour ne pas dire que l’entreprise elle-même est devenue un projet, c’est-à-dire un livrable ou une série de livrables à produire dans un délai et des moyens estimés à l’avance. Vague après vague, un nombre croissant de cadres et de collaborateurs suivent ces formations qu’ils mettent progressivement en application au quotidien, contribuant à la diffusion d’une véritable “culture projet” partout dans l’entreprise.

Les responsables formation suivent-ils ce type de formation, pour eux-même ? On peut se le demander, tant ils semblent s’inscrire, souvent encore, dans une démarche où l’exploitation prime sur le mode projet. Ce n’est pas surprenant : depuis 1971, ils peuvent compter sur ce fameux budget formation plus ou moins reconduit chaque année (c’était plutôt plus que moins, avant la crise et la Réforme de la formation professionnelle). Ce que traduit leurs systèmes d’information : gestion de l’exploitation (formateur, salles, planning, processus d’inscription…) et du budget (pour répondre à la question : “combien reste-t-il à dépenser sur l’année ?”).

Cette logique est train de disparaître au profit d’une logique d’investissement, laquelle est indissociable de la notion de projet, car on n’investit pas “en général” ou “par principe”, mais sur des livrables (tangibles ou non) dont on attend un revenant-bon. La formation est destinée à toujours plus procéder ainsi, à partir du revenant-bon attendu : livrable, moyens et délai correspondants. Une sorte de triangulation de la formation ! De la nécessité que les équipes formation développent leurs compétences en gestion de projet.

Elles n’ont pour cela que l’embarras du choix de la formation à suivre - à commencer par le MOOC conçu par Centrale Lille (Rémy Bachelet) qui a porté un rude coup au secteur marchand de ces formations. Surtout elles ne manquent pas d’occasion d’appliquer ces compétences aux nombreux projets qu’elles doivent mettre en oeuvre rapidement. Projets de formation, certes ; projets internes aussi : l’acquisition d’une plateforme LMS ou d’un outil auteur est une excellente occasion de se rôder à la gestion de projet, en même temps qu’un facteur clé de réussite. On peut s’étonner a contrario de la façon dont certaines entreprises s’y prennent : expression des besoins vague ou incomplète, déstructurée, instanciation inexistante, planning aléatoire non jalonné…

Profiter de ces projets internes, saisir ces opportunités qui entrent dans l’entreprise via le digital, pour se mettre à l’heure du projet, et faire que ce mode devienne une seconde nature… Les équipes formation ont beaucoup à y gagner. C’est (techniquement) simple, et ça peut rapporter gros. Et c’est une question de posture : il faut être prêt à abandonner de vieilles habitudes.

Michel Diaz

Séminaires Benchmark LMS Focus
  • Sage
  • RATP
  • Sanofi
  • Danone
  • Thales
  • Clarins
  • Michelin
  • Societe Generale
  • EDF
  • Norauto
  • Accor
  • Orange
  • BOBST
  • Luxottica
CONSEIL STRATÉGIQUE
ACCOMPAGNEMENT
BENCHMARK LMS
SÉMINAIRES
LIVRES BLANCS